Aller au contenu. | Aller à la navigation


Outils personnels

This is SunRain Plone Theme
Vous êtes ici : Accueil / Enseigner / Projets et démarches pluridisciplinaires / Lutter contre les discriminations (cycle 4)

Lutter contre les discriminations (cycle 4)

Lutter contre les discriminations : « Jouons la carte de la fraternité » (cycle 4).

 

L’action «  jouons la carte de la fraternité » (initiée par la ligue de l'enseignement 62) menée par les délégués – élèves de l’établissement depuis une dizaine d’années à l’initiative du CPE sera cette année également proposée par les professeurs d’histoire-géographie dans le cadre de l’EMC en classe de 5ème et de 4ème.

Initiée par la région Rhône-Alpes sous l’appellation « Et si on s’la jouait fraternel », cette opération s’est étendue au niveau national et s’intitule désormais «  jouons la carte de la fraternité ». Elle prend appui sur la commémoration d’une tragédie : le 21 mars célèbre depuis 1966 la journée internationale de lutte contre le racisme (en hommage aux 69 personnes tuées à Sharpeville en Afrique du Sud en 1960 lorsque la police a ouvert le feu lors d’une manifestation contre les lois relatives à l’apartheid).

 

Le projet pédagogique

 

A l’occasion de cette journée, des enfants envoient des cartes postales (adressées par la ligue de l’enseignement du Pas-de-Calais gratuitement aux écoles et établissements qui en font la demande) à des personnes choisies au hasard dans l’annuaire du département. Chaque carte comprend une photographie étudiée en amont de l’envoi (en annexe le dossier pédagogique de la ligue de l’enseignement du Pas de Calais  pages 25 à 47 et plus particulièrement les pages 40 à 45) et un message de fraternité (poème, textes, devise) réalisé par les élèves dans le cadre d’un atelier d’écriture ( cf 3ème séance type + en annexe le dossier pédagogique de la ligue de l’enseignement 62 pages 48 à 58).

 

S’appuyant sur les techniques d’émergence des représentations (brainstorming, photo-langage…), le décryptage des photographies retenues cherche à sensibiliser les adolescents et leurs destinataires au respect des différences et aux valeurs de fraternité, de solidarité et d’égalité.

 

L’opération repose sur l’engagement d’enseignants et d’éducateurs qui souhaitent traiter les questions de fraternité, de solidarité et d’égalité dans le cadre de l’enseignement moral et civique. Elle permet de réfléchir au sens de l’engagement et de l’initiative qui trouvent leur place au collège dans la réalisation de projets et dans la participation de tous à la vie collective de l’établissement. Cette opération s’appuie sur les apports de la vie scolaire et permettra la concrétisation du domaine 3 du nouveau socle de connaissances, de compétences et de culture à travers la « formation de la personne et du citoyen ».

 

 

Les objectifs

 

  • Engager, avec les élèves, un processus de réflexion sur le racisme, le droit à la différence, les préjugés…
  • Faire réfléchir les adolescents à l’analyse de l’image à travers une photographie et dégager  les différents messages auxquels elle renvoie.
  • Développer leur esprit critique par la confrontation d’idées, d’opinions et de sentiments.
  • Les inviter à s’engager dans un projet collectif à travers une initiative personnelle se traduisant par la rédaction d’un message porteur de fraternité, d’égalité, de solidarité….
  • Interpeller une personne inconnue dans une démarche incongrue visant à les faire réfléchir sur le racisme.

 

 

La mise en œuvre : un exemple de parcours pédagogique en six séances

               

1ère séance : a) Recueil des représentations autour d’un mot « Racisme »  ou « Fraternité » ou             « discrimination » ou …..

  • Recherche individuelle
  • Mise en commun
  • Présentation du lexique égalité, diversité proposé par le dossier de la ligue de l’enseignement en annexe  (page 17 à page 19)

                        b) Recueil thématique : qu’est ce qu’une discrimination ?

  • Au CDI, sur internet

        c) Débat

 

2ème séance : Comment agir contre le racisme?

  • L’école :
  • Lieu d’apprentissage de la démocratie et de la responsabilité ;
  • Lieu d’action collective ;
  • Lieu où l’on sanctionne toute affaire de discrimination dont le racisme ;
  • Lieu où l’on refuse toute généralisation.

 

  • L’action «  Et si on  jouait la carte de la fraternité »

 

  • Lecture et analyse d’image (page 26)

Les photographies : les élèves les analysent et en font leur propre lecture

1. Montrer l’image en groupe (format A3 ou vidéoprojecteur)

  1. Exprimer votre ressenti en le notant ou une chose que vous avez retenu de la photo ;
  2. Exprimer par écrit l’impression dégagée par la photo ;
  3. Mise en commun dans un tableau avec 2 colonnes : votre ressenti d’un côté,  une description de l’autre.

2. Montrer à nouveau la photo (format A3 ou vidéoprojecteur)

  1. Faire le point collectivement sur les oublis ;
  2. Apporter des corrections au tableau ressenti / description
  3. Repérer les éléments en sus.

3. Interprétation

  1. Donner un titre à la photo
  2. Voir ce qui fait l’unanimité et ce qui fait débat                    .

4. Pour aller plus loin : changer le cadrage pour montrer que d’autres lectures, d’autres interprétations de la photo sont possibles.

 

3ème séance : Atelier  d’écriture (page 48 et page 58 du dossier en annexe) :

                               Il va permettre d’aborder différentes thèmes  (immigration, handicap, famille, jeunesse) et de s’interroger sur les préjugés et les représentations de chacun.

 

4ème séance : Travail autour des destinataires

  • Recherche des adresses
  • Mise en écriture

 

Ces séances peuvent être prolongées par d’autres actions de sensibilisation abordant la question sous l’angle de l’engagement et du retour sur expérience :

-Lors de l’opération RUBAN VERT, les délégués- élèves de la 6ème à la 3ème se proposent de distribuer des rubans verts le lundi 21/03, jour de l’envoi des cartes postales « jouons la carte de la fraternité » pour symboliquement et solennellement marquer ce moment particulier de lutte contre toutes les formes de discrimination. Cette opération lancée par le magazine OKAPI dans les années 2000 consiste dans un engagement écrit des élèves refusant toute forme de violence et de discrimination dans l’établissement .En signant cet engagement, les élèves reçoivent en contrepartie  un ruban vert qu’ils épinglent sur leurs vestes comme symbole de lutte. Entre 12h et 14h le lundi 21 mars les délégués-élèves vont distribuer les rubans verts au foyer du collège et faire la promotion de l’action « jouons la carte de la fraternité » en exposant les meilleures productions et la charte de bonnes conduites ruban vert. En mai juin, en point d’orgue de l’ensemble des actions, une valorisation du travail des élèves est envisageable en prenant appui sur le bilan départemental de l’opération (bilan qualitatif et quantitatif de la campagne annuelle et retours sur les réponses des destinataires).  Le bilan de la campagne 2015, en exemple ci-joint, est à télécharger : http://www.fol58.org/fr/pages/culture-education/jouons-la-carte-de-la-fraternite.html ).

 

Pour aller plus loin
  • 3 expositions proposées par la ligue de l’enseignement.
  • La terre est ma couleur (cycle 3)
  • Toute la France, histoire de l’immigration au XXème siècle (cycle 4)
  • Images et colonies (cycle 4)

 

  • une webographie  
  • Une bibliographie                                    fiches ressources pages 63 à 78 du dossier de la
  • Une filmographie                                       ligue de l’enseignement du Pas de Calais ()

 

 

Les mots clés

Racisme, Xénophobie, étranger, identité, islamophobie, intégration, migrant, préjugé, discrimination (pages 17 à 20)

 

Annexe:

 - Dossier pédagogique 2016 élaboré par la ligue de l’enseignement sous le titre « Eduquer à l’égalité dans la diversité » :http://www.laligue.org/wp-content/uploads/2014/12/jlcf2016_dossier_peda.pdf