Aller au contenu. | Aller à la navigation


Outils personnels

This is SunRain Plone Theme
Vous êtes ici : Accueil / Enseigner / Projets et démarches pluridisciplinaires / Partenariat avec la Justice / Partenariat avec la cour d'appel du Nord-Pas-de-Calais (3)

Partenariat avec la cour d'appel du Nord-Pas-de-Calais (3)

Troisième projet : allégories modernes de la Justice.

 

Description du projet

 

                   

 

  • Dans un premier temps, les élèves sont allés dans la Grand’Chambre du Parlement de Flandre découvrir les six allégories peintes par Brenet et ainsi comprendre les attentes du travail à réaliser. Il s’agissait aussi pour eux de prendre conscience des ruptures et des continuités entre les grands principes judiciaires du XVIIIe siècle et ceux d’aujourd’hui.

  • Dans un second temps, M. Pinarel, conseiller à la Cour d’Appel, est venu au Lycée leur présenter les grands principes de la Justice française en les incarnant grâce à son vécu de magistrat. Le partage des expériences a permis de donner corps aux valeurs et de les approcher de manière sensible. Etant donné que la tâche finale consistait à représenter les grands principes de la justice, à trouver une incarnation, une représentation concrète, presqu’à leur donner chair, les élèves ne pouvaient nécessairement pas en rester à l’aspect théorique et abstrait : or, c’est cette nécessité de trouver un moyen de représenter concrètement les choses qui a permis de rendre obligatoire, pour les élèves, un certain investissement. Ils ont alors réfléchi aux valeurs dans leurs aspects et conséquences pratiques, n’ont pas hésité à poser des questions, à réviser leurs propres projections dans une démarche de critique positive et porteuse.

  • M. Pinarel a pu montrer qu’il ne s’agit pas seulement de valeurs abstraites mais de principe mis en action par l’exercice de sa profession. L’intervenant offre d'intéressantes opportunités pour passer d’une éthique de la transmission à une éthique de la discussion.

  • Cette présentation a été complétée par une intervention du collègue de philosophie qui a proposé une réflexion sur la Justice sous un angle philosophique. En parallèle, la collègue d’Arts plastiques a travaillé sur les grandes problématiques de la photographie contemporaine et sur la création des allégories en elles-mêmes, réalisant ainsi des rapprochements assez stimulants pour la créativité des élèves.

  • Différentes propositions et aller-retour entre les élèves et les magistrats ont été nécessaires pour valider les représentations et permettre les prises de vue avec les élèves de la classe concernée et ceux de l’atelier photo.

Au final, des œuvres ont été exposées lors de l’audience solennelle de rentrée de la Cour d’Appel en présence de Madame la Garde des Sceaux.

 

 

Transpositions envisageables.

 

  • Travail tout à fait transposable dans n’importe quel établissement puisque cette salle de la Grand’Chambre du Parlement est accessible aux visites grâce aux guides de l’office de tourisme de Douai selon les disponibilités de la salle. Notons que cette visite peut-être couplée avec une audience aux Assises ou au TGI de Douai.

 

 

projet 1

projet 2