Aller au contenu. | Aller à la navigation


Outils personnels

This is SunRain Plone Theme
Vous êtes ici : Accueil / Enseigner / Propositions de séquences / En lycée / Les enjeux moraux et civiques de la société de l’information — « Comprendre les coulisses de l’information » - 1ère

Les enjeux moraux et civiques de la société de l’information — « Comprendre les coulisses de l’information » - 1ère

 

(Sébastien Annen, Noëlle Celerier, Julien Crombet, Christel Levy, Sandra Monnot et François Philippe)

 

 

Descriptif de la séquence : en 5 séances et à travers des médias audiovisuels et imprimés, l’objectif est de faire réfléchir les élèves à la façon dont l’information est construite (enjeux, mise en forme), diffusée et relayée (caractère multimédias et multi-supports des médias d’information). Grâce à un travail en groupes, les élèves seront amenés à s’interroger sur la spécificité des différents médias qui structurent notre vie quotidienne, sur leurs sources et leurs méthodes pour produire de l’information en continu.

 

Séance 1 : apprendre à déconstruire l’information médiatique (1)

♦ Problématique : comment l’information que l’on consomme quotidiennement est-elle construite ?

♦ Organisation de la séance : la classe est divisée en 4 groupes. 2 groupes travaillent sur un exemplaire d’un média imprimé (ex. Le Figaro). 2 groupes travaillent sur un extrait de journal TV (ex. BFM TV). On distribue à chaque groupe une liste de questions permettant de guider leur analyse.

♦ Avertissement : le professeur se munira d’outils pour la captation numérique du journal TV, en veillant à respecter la règlementation juridique. Logiciels gratuits : Realplayer, DownloadHelper, VLC.

♦ Questions pour guider l’analyse des élèves :

  1. Quelle est la nature du média que vous avez à étudier ?
  2. Qui s’exprime ? (identité, fonction, apparence du présentateur TV, « experts », particuliers, etc.)
  3. Quels sont les différents sujets traités ?
  4. Comment l’information est-elle transmise ? (pour le média papier : organisation de la une, nombre de rubriques, longueur des rubriques, dossiers internes ; pour le média audiovisuel : organisation de l’écran, présence de bandeaux d’information en continu, lien entre la parole, le texte et l’image)
  5. Que retenez-vous finalement du média après lecture/visionnage ?

 

♦ Activités envisageables (en fonction des salles et du matériel à disposition) :

  • les 2 groupes qui travaillent sur le support audiovisuel peuvent réaliser une timeline du journal TV, afin de présenter le découpage et l’enchaînement des différentes séquences. Il est par exemple possible d’utiliser Frisechronos (► http://www.frisechronos.fr) et de construire une frise chronologique du journal TV en prenant 0 comme début du journal et en comptant une année par minute écoulée. Les élèves peuvent effectuer des captures d’écran des différents moments du journal et les insérer dans les évènements rentrés dans la frise chronologique. Le fichier peut ensuite être exporté ou imprimé, afin d’être commenté par les élèves eux-mêmes.
  • les 2 groupes qui travaillent sur le support papier peuvent réaliser un storyboard permettant de rendre compte de la structure du journal imprimé. Il suffit de photographier les pages importantes et de les disposer sur un paperboard ou de les suspendre à un grand fil accroché de part et d’autre du tableau.
  • L’ensemble de la classe apprend ainsi à repérer la structure d’un média et à en reconstruire l’organisation. Ces activités ludiques et exigeantes sont un moyen de faire participer les élèves au décorticage de l’information.

♦ Travail à faire pour la prochaine séance : répondre à la question de synthèse suivante : Caractérisez le traitement de l’information dans le média que vous avez étudié (env. 10 lignes).

 

 

Séance 2 : apprendre à déconstruire l’information médiatique (2)

♦ Organisation de la séance : à l’issue des activités de la séance précédente et de la réflexion personnelle suscitée par la question de synthèse à faire à la maison, il s’agit ici de réaliser 2 tables rondes (rassemblant à chaque fois 1 groupe qui a travaillé sur le média papier et 1 groupe du média TV) pour centraliser le travail de l’ensemble de la classe.

  • (20 min) Chaque table ronde s’interroge sur les spécificités des 2 médias étudiés. Comment chacun a-t-il rendu compte d’une même actualité ? Quels choix ont été faits ? Comment l’information a-t-elle été mise en scène ? On demandera à 2 porte-parole (1 par table ronde) de rendre compte du travail collectif et de cette confrontation. Cette restitution pourra tirer profit des timelines et des storyboards pour insister sur telle ou telle spécificité du traitement de l’information.
  • (30 min) Le professeur fait une reprise générale afin de donner une réponse complète à la problématique (« Comment l’information que l’on consomme quotidiennement est-elle structurée ? »). C’est l’occasion de revenir sur un certain nombre d’outils (le montage et le mixage, les plan de coupe, le plateau, les types de reportages, le tapis sonore, les titres, la une, les voix off, les bandeaux, l’alerte info, etc.) et des notions (sélection, angle de traitement, transitions, hiérarchie de l’info, évènement, dramatisation, infotainment). Il insistera également sur le rapport entre le texte et l’image dans les deux médias (l’image qui sert à fixer l’évènement, à frapper l’imaginaire, à fabriquer de l’émotion ; le texte qui sert à approfondir les sujets mais qui demandent une participation plus active du lecteur). L’enseignant peut en profiter pour diffuser la vidéo « Les clés des médias : les journalistes disent-ils tous la même chose ? » (de France TV Education (durée : 2 min 19 s ; ► http://education.francetv.fr/matiere/education-aux-medias/cinquieme/article/les-cles-des-medias). Il insistera en conclusion sur le fait que l’information médiatique ne va pas de soi, qu’elle est construite et qu’elle est le résultat d’un choix dont le lecteur / spectateur doit avoir conscience.
  • Travail à faire pour la prochaine séance : réaliser le court portrait d’un(e) journaliste connu(e) (ex. Florence Aubenas, Florence Hartmann, Albert Londres, Joseph Pulitzer, etc.).

 

 

Séance 3 : comprendre le fonctionnement d’une rédaction

♦ Problématique : puisque l’information médiatique délivrée aux citoyens est le résultat d’un choix, qui opère ce choix ? Comment la rédaction d’un journal fonctionne-t-elle ?

♦ Organisation de la séance : on diffuse 2 courtes vidéos sur les coulisses d’une rédaction aux élèves divisés en 2 groupes. Le 1er groupe a pour objectif de décrire l’interaction des acteurs (hiérarchie, réunions, fonction de chacun). Le 2nd groupe se concentre en revanche sur les sources utilisées par les membres de la rédaction pour construire l’information.

♦ Supports vidéos :

 

  • (10 min) Le professeur diffuse 2 fois chaque vidéo pour permettre un prélèvement efficace des informations par les deux groupes.
  • (20 min) Le professeur construit ensuite une synthèse avec les élèves pour répondre à la problématique. Il insistera particulièrement sur la multiplicité des acteurs au sein de chaque rédaction et  sur la multiplicité des sources (centralité de l’AFP, usage fréquent des réseaux sociaux, crowdsourcing). Le professeur conduit les élèves à s’interroger sur ce que signifie être journaliste en 2016 dans le monde des multimédias (profession en mutation en raison de la montée en puissance des NTIC et des réseaux sociaux).
  • (10 min) Le professeur attire l’attention des élèves sur les limites de ces deux vidéos qui n’évoquent jamais les journalistes de terrain. C’est alors l’occasion de mobiliser le travail fait à la maison par les élèves (portraits d’un journaliste connu) et d’expliquer le fonctionnement de l’AFP qui fonctionne avec de nombreux journalistes en poste partout dans le monde afin de capter l’actualité et de la centraliser à Paris.
  • En fonction du temps restant : le professeur a la possibilité de partager un court extrait d’un numéro de C’est pas sorcier : « Presse et internet » (durée : 26 min ; ► https://www.youtube.com/watch?v=H9PmTMnqDNs) ou de diffuser « Le portrait de Florence Aubenas » fait par Médias Le mag (durée : 1 min 47 s ; ► https://www.youtube.com/watch?v=dAvhiGMQ3ao).

 

 

Séance 4 : construire de l’information médiatique (1)

♦ Problématique : comment construire la une d’un journal à la fois attrayante et rigoureuse ?

♦ Organisation de la séance : en salle informatique, les élèves sont répartis en 4 groupes. Leur objectif est de créer la une d’un journal papier (sur word par exemple) ou le sommaire d’un journal TV (en se filmant sur un plateau fictif), à partir de 4 ou 5 dépêches de l’AFP piochées sur le site de France 24 (► http://www.france24.com/fr/timeline/global/). Les élèves choisissent leur type de production, leurs dépêches et ont 15 jours pour réaliser l’objectif. Le professeur sera présent pour encadrer le travail des groupes, les guider dans la réalisation de leur objectif, attirer leur attention sur la hiérarchie des informations, les aider dans les aspects techniques de la mise en page ou du montage.

 

 

Séance 5 : construire de l’information médiatique (2)

♦ Organisation de la séance : chaque groupe présente son travail au reste de la classe. Les élèves sont amenés à commenter leur propre travail et celui de leurs camarades, en analysant le choix des dépêches et la réalisation de la production. Les élèves sont ainsi plongés dans la construction de l’information médiatique.